Facebook Twitter Contact Articles

Connexion


Nom d'utilisateur :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Bienvenue!

Inscription


Prénom :
Nom d'utilisateur :
Email :
Mot de passe :
Vérification du mot de passe :
Sécurité :

En vous inscrivant sur meilleuresCotes.com, vous avez 3 avantages :
  • participez au forum de discussion
  • entrainez-vous gratuitement aux paris en ligne avec le Training Cotes
  • restez informés de l'actualité du monde des paris en ligne

La France, un eldorado très convoité

La cagnotte ne leur a pas échappé. Les sociétés de jeux étrangères comme Unibet, Bwin ou 888.com lorgnent la France avec un appétit non dissimulé. Et pour cause : le potentiel est énorme. Car contrairement aux idées reçues, les Français sont loin d’être devenus un peuple de gros joueurs.

Certes, pas moins de 10 millions de rêveurs achètent chaque semaine un ticket de Loto, de Millionnaire, de Rapido ou autre, et 19 millions d’occasionnels tentent leur chance une fois dans l’année. Selon le dernier rapport du sénateur François Trucy, la mise augmente d’environ 10 % par an pour la Française des jeux et les casinos, de 11 % pour le PMU.  Mais la somme moyenne jouée par habitant reste dérisoire au regard de pays comme l’Australie, le Japon, l’Espagne ou l’Angleterre. Autrement dit, l’Hexagone est un gisement de profits à conquérir… Certes, l’« ouverture maîtrisée » du marché ne concerne que les jeux en ligne, mais à terme ce secteur devrait exploser. Selon les experts, la moitié du chiffre d’affaires des paris sportifs proviendra d’internet lors de la prochaine décennie. Au niveau mondial, les prévisions tablent sur 39 milliards d’euros de recettes en ligne en 2010, puis 140 milliards en 2015, contre 15 milliards aujourd’hui.

Selon le rapport Trucy, le site Gamebookers, filiale de PartyGaming (leader du jeu en ligne basé à Gibraltar, comme 888.com), comptait 270.000 inscrits en 2006. Parmi eux, pas moins de 15 % de Français. Un brin provocatrice, la société a fait savoir au sénateur, qui reproduit cette citation, que « ce sont d’excellents joueurs, bien entraînés au jeu en ligne par la Française des jeux et qui jouent plus, avec 8 €, que la moyenne de 5,80 € ».

Actuellement, la Française des jeux n’enregistre que 1 % de son chiffre d’affaires via son site, et la part des pronostics sportifs (concernés au premier chef par la libéralisation) y est infinitésimale. Mais les recettes sur internet devraient augmenter de 50 % dès cette année. La société d’Etat, qui a dans ses cartons un plan de développement pour faire face à la concurrence, prépare aussi une offre de jeux sur téléphone portable.

 Article paru dans le Journal du Dimanche, le dimanche 9 septembre 2007


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Ecrire un commentaire

Nom:
Message:
Plus d'options [+]

< Précédente   Voir toutes les news   Suivante >

Questions-Réponses Forum iPhone comparatif bookmakers bonus comparateur de cotes

Jouer comporte des risques : endettement, dépendance, isolement.
meilleuresCotes.com est un site d'aide à la découverte des paris sportifs en ligne. Ce site offre un comparatif et des avis sur les sites de paris en ligne, des comparaisons de cotes pour les matches de Ligue 1 et d'autres sports chez les différents bookmakers, des conseils pour vos premiers paris et une ligne éditoriale propre au sujet des sports populaires, et des paris en ligne.
Ce site considère les paris en ligne sous leur aspect ludique et ne recommande pas de jouer de grosses sommes. Les jeux d'argent sont interdits aux moins de 18 ans.
meilleuresCotes.com ne pourra être tenu pour responsable des pertes éventuelles des joueurs sur les sites de pari en ligne. Evitez toute addiction.

Site réalisé par Sébastien Vauchel